more from
Midnight Special Records

Cléa Vincent - Nuits sans sommeil

by Cléa Vincent

/
  • Streaming + Download

    Includes unlimited streaming via the free Bandcamp app, plus high-quality download in MP3, FLAC and more.
    Purchasable with gift card

      €10 EUR  or more

     

  • Record/Vinyl + Digital Album

    12" Edition of the record with Lyrics inner sleeve designed by Lou Benesch

    Includes unlimited streaming of Cléa Vincent - Nuits sans sommeil via the free Bandcamp app, plus high-quality download in MP3, FLAC and more.
    ships out within 3 days

      €15 EUR or more 

     

  • Compact Disc (CD) + Digital Album

    Digisleeve edition with poster inside designed by Lou Benesch

    Includes unlimited streaming of Cléa Vincent - Nuits sans sommeil via the free Bandcamp app, plus high-quality download in MP3, FLAC and more.
    ships out within 3 days

      €10 EUR or more 

     

1.
J’aime qu’il m’entraîne Dans des nuits sans sommeil J’aime qu’il m’éveille Sans la lumière du soleil Et je l’aime comme une folle Ma nuit sans sommeil Sans sommeil J’aime qu’il m’appelle Dans ses nuits sans sommeil J’en apprends sur moi-même Quand un nouveau jour se lève Et je l’aime comme une folle Ma nuit Et je l’aime comme une folle Ma nuit sans sommeil Sans sommeil Sans sommeil Sans sommeil Sans sommeil
2.
Féline un jour Tomboy toujours Je suis montée sur scène comme d’autres font l’amour J’ai trouvé des thèmes, écrit des poèmes On ne m’a jamais dit : « petite fille, sois gentille » Je ne suis pas une poupée fragile Mais une femme des années 2000 Je n’ai pas vraiment le sexe d’un garçon Mais, ce qu’il faut pour me faire entendre Dans ce monde sans façons Où les femmes sont mises de côté Pas toujours écoutées Je n’ai pas vraiment le sexe d’un garçon Mais, ce qu’il faut pour me faire entendre A tort ou à raison Je ne veux pas être mise de técô Comme Miss météo Fais un peu marcher ton imagination Et tire un trait sur tes explications Quelque part entre Mars et Vénus Si t’ajustes le focus Tu ne me verras plus Comme une poupée has been Mais une femme des années 2000 Je n’ai pas vraiment le sexe d’un garçon Mais, ce qu’il faut pour me faire entendre Dans ce monde sans façons Où les femmes sont mises de côté Pas toujours écoutées Je n’ai pas vraiment le sexe d’un garçon Mais, ce qu’il faut pour me faire entendre A tort ou à raison Je ne veux pas être mise de técô Comme Miss météo Je n’ai pas vraiment le sexe d’un garçon Mais, ce qu’il faut pour me faire entendre Dans ce monde sans façons Où les femmes sont mises de côté Pas toujours écoutées Je n’ai pas vraiment le sexe d’un garçon Mais, ce qu’il faut pour me faire entendre A tort ou à raison Je ne veux pas être mise de técô Comme Miss météo
3.
C’est la fin de la journée Toutes les voiles sont rangées Les plages désertées Les bateaux sur le sable échoués Je n’ai qu’une seule chose en tête Caresser tes épaules Respirer tes cheveux Sentir que l’on a tous les deux Envie de voir le soleil plonger derrière l’horizon Ils ont Décliné la lumière Place au rayonnement des néons Le plus long jour de l’année Entre le sable et les galets Pour une fois, mettre de côté la raison Je ne voudrais plus partir Cette fois c’est la dernière Rien pour me retenir Pas même un regard en arrière Au-dessus de nos têtes Les astres et les planètes J’ai formulé un voeu Pour qu’on ait toujours tous les deux Envie de voir le soleil plonger derrière l’horizon Ils ont Décliné la lumière Place au rayonnement des néons Le plus long jour de l’année Entre le sable et les galets Dériver, ne plus se poser la question Le plus long jour de l’année Depuis la fin de la jetée Pour une fois, mettre de côté la raison Envie de voir le soleil plonger derrière l’horizon Ils ont Décliné la lumière Place au rayonnement des néons Envie de voir le soleil Envie de voir le soleil
4.
Tu peux le faire Changer, te taire Tout ce que tu veux, c’est pas incompatible Quelque part il nous reste une île Qui ne demande qu’à être trouvée Coule, tu n’as plus pied Laisse-toi aller T’imagines même pas quel enjeu Se cache derrière les mots, devant tes yeux Le courant sera ton allié Laisse-toi aller, laisse laisse-toi aller Laisse-toi aller, laisse laisse-toi aller Laisse-toi aller, laisse laisse-toi aller Laisse-toi aller, laisse laisse-toi aller Tu peux te répandre en commentaires Douter de tout, dire une chose et son contraire Ecrire et puis tout effacer C’est pas ça qui te fera avancer Coule, tu n’as plus pied Laisse-toi aller T’imagines même pas quel enjeu Se cache derrière les mots, devant tes yeux Le courant sera ton allié Laisse-toi aller, laisse laisse-toi aller Laisse-toi aller, laisse laisse-toi aller Laisse-toi aller, laisse laisse-toi aller Laisse-toi aller, laisse laisse-toi aller On se retrouvera juste toi et moi Sous un coin de ciel bleu au bout du couloir Révélation finale, fondu au noir Comme dans les films, comme dans les films Coule, tu n’as plus pied Laisse-toi aller T’imagines même pas quel enjeu Se cache derrière les mots, devant tes yeux Laisse-toi aller, laisse laisse-toi aller Laisse-toi aller, laisse laisse-toi aller Laisse-toi aller, laisse laisse-toi aller Laisse-toi aller, laisse laisse-toi aller…
5.
I.R.L 02:47
Déjà l’entrée du tunnel C’est pas le boulevard de la mort Des lignes blanches Tracées pour éviter les bords Kilomètres seconde Rétroviseur Révolution solaire Vitesse de la lumière Irréel, I.R.L. Réalité virtuelle Irréel, I.R.L. Réalité virtuelle De 200 à 250 L’aiguille du compteur fait la folle Accélération Envolée sans limitations Kilomètres seconde Tu me fuis sans t’arrêter Rétroviseur Tu vas tous les dépasser Révolution solaire Néons verts néons violets Vitesse de la lumière Ne jamais rétrograder Irréel, I.R.L. Réalité virtuelle Irréel, I.R.L. Réalité virtuelle Irréel, I.R.L. Tu vas tous les dépasser Réalité virtuelle Néons verts néons violets Irréel, I.R.L. Ne jamais rétrograder Réalité virtuelle
6.
J’ai claqué la porte d’entrée Ce qui met fin au débat Le froid silence de la cage d’escalier Est-ce que je me casse ou pas ? T’en fais pas, des coups j’en ai déjà encaissés C’est pas la première fois Surtout ne t’inquiète pas pour ça Au fond, c’est tout ce que j’attendais Plus de trench sur le sol Plus de love sur la mégapole Je conçois pas la vie sans toi J’aimerais pas voir ce que ça donne Y’aurait maldonne Si jamais y’a plus personne Pour poser les yeux sur moi J’aurais peur du résultat T’auras plus d’espace dans le lit Et je pourrai me refaire tout un tas d’amies Y’aura surement moins de tension dans l’air Mais il manque un truc, et ça ça me désespère Plus de trench sur le sol plus de love sur la mégapole Je conçois pas la vie sans toi J’aimerais pas voir ce que ça donne Y’aurait maldonne Si jamais y’a plus personne Pour poser les yeux sur moi J’aurais peur du résultat Je conçois pas la vie sans toi J’aimerais pas voir ce que ça donne Y’aurait maldonne Si jamais y’a plus personne Pour poser les yeux sur moi J’aurais peur du résultat Plus de trench sur le sol Et ton orchidée qui fait la gueule J’attendrai jusqu’à demain Collage à droite pour enfumer le chagrin Je conçois pas la vie sans toi J’aimerais pas voir ce que ça donne Y’aurait maldonne Si jamais y’a plus personne Pour poser les yeux sur moi J’aurais peur du résultat Je conçois pas la vie sans toi J’aimerais pas voir ce que ça donne Y’aurait maldonne Si jamais y’a plus personne Pour poser les yeux sur moi J’aurais peur du résultat
7.
Ici et maintenant, que ça se passe Entre le vent et l’océan Ici et maintenant, dans la nuit calme Entre les arbres de la montagne Laisse-moi, oublier le temps et les années Laisse-moi, partir m’évanouir dans les nuées Ici et maintenant, je me déplace Avec le vent, sous l’océan Ici et maintenant, que je m’engage Sur le chemin du lendemain Laisse-moi, oublier le temps et les années Laisse-moi, partir m’évanouir dans les nuées Laisse-moi, calmer le tourbillon des pensées Laisse-moi, m’effacer du monde tel qu’il est fait
8.
Au phone 04:13
Distance immense Dans le noir de ton absence Les yeux sur l’écran Des messages vus mais pas répondus Signal vibrant La lumière d’un appel entrant Loin de tout, loin de toi Les lumières de la ville Etalées devant moi Le film qui défile Juste en bas devant moi Les lumières de la ville Et au son de ta voix, mon coeur est si fragile Au phone, aphone Instabilité sentimentale L’amour, sans mot Un dialogue unilatéral Distance, immense Les déconvenues de mon impatience De toi, de nous Je me souviens d’à peu près tout Loin de tout loin de toi Les lumières de la ville Etalées devant moi Le film qui défile Juste en bas devant moi Les lumières de la ville Et au son de ta voix, mon coeur est si fragile Loin de tout loin de toi Les lumières de la ville Etalées devant moi Le film qui défile Juste en bas devant moi Les lumières de la ville Et au son de ta voix, mon coeur est si fragile
9.
Les lumières qui s’éteignent ici S’allument dans la nuit Je crois entendre déjà Comme un coeur qui bat Sitôt que la fête est finie Au rythme de la nuit Dans chaque bruit chaque pas Je redeviens moi La nuit est femme la nuit C’est une femme la nuit Avec ses larmes et ses joies La vie est faite de ça C’est une femme la nuit Qui aime autant qu’elle oublie Et qui s’y perd chaque fois Je lui ressemble je crois Le plus petit de ses soupirs A quelque chose à dire Amour que l’on attend pas Ou bien qui s’en va Avec ces quatre notes là On se retrouvera Pour chanter tous à la fois Comme un coeur qui bat La nuit est femme la nuit C’est une femme la nuit Avec ses larmes et ses joies La vie est faite de ça C’est une femme la nuit Qui aime autant qu’elle oublie Et qui s’y perd chaque fois Je lui ressemble je crois La nuit est femme la nuit C’est une femme la nuit Avec ses larmes et ses joies La vie est faite de ça La nuit est femme la nuit C’est une femme la nuit Avec ses larmes et ses joies La vie est faite de ça C’est une femme la nuit Qui aime autant qu’elle oublie Et qui s’y perd chaque fois Je lui ressemble je crois
10.
Sur la liste avec « plus un » Caroline, Laëtitia, Séverin Surligné au stabilo Le flipper claque un max Et les néons ça flashe Vodka tonique pour tout le monde ! Le blues il fait surface Faut pas croire que ça passe Dans les, dans les, dans les Dans les, dans les, dans les, dans les strass C’est pas du tout du tout ce que t’imagines Dans les, dans les, dans les, dans les strass C’est pas du tout du tout ce qu’il se passe Dans les, dans les, dans les, dans les strass C’est pas du tout du tout ce que t’imagines Dans les, dans les, dans les, dans les strass C’est pas du tout du tout ce qu’il se passe La fête elle bat pas son plein Caroline, Laëtitia, Séverin Faudrait choper un tacot On s’éclate pas un max Et Caroline est schlass Déprime, prozac, dodo Tu vois maintenant je suis d’ac’ T’avais compris l’arnaque dans les, dans les, dans les Dans les, dans les, dans les, dans les strass C’est pas du tout du tout ce que t’imagines Dans les, dans les, dans les, dans les strass C’est pas du tout du tout ce qu’il se passe Dans les, dans les, dans les, dans les strass C’est pas du tout du tout ce que t’imagines Dans les, dans les, dans les, dans les strass C’est pas du tout du tout ce qu’il se passe Dans les, dans les, dans les, Dans les, dans les, dans les, Dans les, dans les, dans les, Dans les, dans les, dans les, Dans les, dans les, dans les, dans les strass c’est pas du tout du tout ce que t’imagines Dans les, dans les, dans les, dans les strass c’est pas du tout du tout ce qu’il se passe Dans les, dans les, dans les, dans les strass C’est pas du tout du tout ce que t’imagines Dans les, dans les, dans les, dans les strass C’est pas du tout du tout ce qu’il se passe Dans les, dans les, dans les, dans les strass C’est pas du tout du tout ce que t’imagines Dans les, dans les, dans les, dans les strass C’est pas du tout du tout ce qu’il se passe
11.
Y a des choses qui vont de travers Pour se retrouver On dresse dresse des barrières C’est mal joué C’est ce que nous sommes Qui nous pousse à la facilité Ce que nous sommes Ceux que nous sommes C’est ce que nous sommes Ce que nous sommes C’est ceux que nous sommes Ceux que nous sommes C’est prendre le problème à l’envers On est tout proche De la schizophrénie passagère C’est l’enfer! Car ce que nous sommes N’est pas des entités solitaires Ce que nous sommes Ceux que nous sommes C’est ce que nous sommes Ce que nous sommes C’est ceux que nous sommes Ceux que nous sommes Ce qu’on avait de plus beau S’évanouit dans l’indifférence Il est urgent de trouver la brèche Sous la surface du lac glacé De laisser triompher l’évidence De ce qui nous unissait hier Y’a des choses qui vont de travers Mais on se redresse On casse, on abat les barrières Vas-y laisse faire Car ce que nous sommes Se recharge à l’énergie solaire C’est ce que nous sommes Ce que nous sommes C’est ceux que nous sommes L’énergie solaire Ce que nous sommes C’est ceux que nous sommes C’est ce que nous sommes Ce que nous sommes C’est ceux que nous sommes L’énergie solaire Ce que nous sommes C’est ceux que nous sommes C’est ce que nous sommes Ceux que nous sommes

about

Trois ans après l’album Retiens mon désir qui a gravé son nom dans la nouvelle scène pop française, Cléa Vincent nous revient avec son deuxième album à paraitre le 1er mars.

credits

released March 1, 2019

Ecrit et composé par Cléa Vincent et Raphaël Léger sauf 

5. I.R.L. Composé par : Cléa Vincent, Ghislain Fracapane et Raphaël Léger /
Texte Ecrit par : Cléa Vincent et Raphaël Léger

9. Femme est la nuit : Composé par Toto Cutugno / Ecrit par : Pascal
Sevran et Simone Gaffie / Edition : Music Union, Curci France Edition, Curci Edizioni SRL

10. Dans les strass : Musique et Texte : Ecrit et composé par Cléa Vincent et Kim Giani

Voyou apparaît avec l’aimable autorisation du label Entreprise

Enregistré et réalisé par Clément Roussel et Raphaël Léger
Mixage : Clément Roussel
Mastering : Chab à Chab Mastering
Graphisme : Lou Benesch
Photos : Kamila K. Stanley
Conception graphique : Lou Benesch
Contacts :

Attachée Presse : melissa@melissa-pr.com / nicolas.vandyck@gmail.com
Management : victoirepotocki@gmail.com
Booking : marine@wartiste.com
Label : contact@midnightspecialrecords.com

license

all rights reserved

tags

about

Clea Vincent Paris, France

contact / help

Contact Clea Vincent

Streaming and
Download help

Redeem code

Report this album or account

If you like Cléa Vincent - Nuits sans sommeil, you may also like: